2023

L’Ontarien Conners parmi les 4 golfeurs en tête à l’Omnium canadien

Corey Conners

L’Ontarien Corey Conners a évité le boguey et a joué 67, jeudi, partageant la tête avec trois rivaux à l’Omnium canadien RBC.

Golfeur de Listowel, entre London et Toronto, il cherche à devenir le premier vainqueur canadien du tournoi en 69 ans.

Aaron Rai, Justin Lower et Chesson Hadley ont aussi retranché cinq coups à la normale.

Vainqueur du tournoi en 2019 et 2022, Rory McIlroy a débuté avec un 71, au club Oakdale.

Matt Fitzpatrick, qui cherchera à défendre son titre à l’Omnium des États-Unis la semaine prochaine, à Los Angeles, est parmi neuf golfeurs à 68.

Au 29e rang mondial, Conners est le mieux classé des 21 Canadiens au tournoi.

Le dernier joueur du Canada à remporter l’événement a été Pat Fletcher en 1954 au club Point Grey, à Vancouver.

Conners n’a pas parlé aux journalistes après sa ronde, en raison d’une affaire personnelle urgente.

Ses deux victoires à la PGA ont été inscrites à l’Omnium du Texas, y compris en avril cette année.

« Nous avons été vraiment disciplinés dès le départ. Nous n’avons pas essayé d’en faire trop, a déclaré Danny Sahl, caddie de Conners. Il a placé des tonnes de balle dans l’allée et il a bien fait sur les verts. Tout simplement du bon golf en général. »

Mike Weir, en 2008, a été le dernier Canadien à mener après le premier tour. Maintenant âgé de 53 ans, il a ramené une carte de 72 jeudi. Il en est à sa 30e participation à l’événement.

« Il a assez d’expérience pour savoir qu’une seule ronde ne veut pas dire grand-chose, a dit Weir à propos de Conners. Je suis sûr qu’il veut juste continuer dans le même sens. »

Les Canadiens Mackenzie Hughes, Taylor Pendrith et Roger Sloan font partie du groupe à moins trois.

« Vous ne gagnez pas un tournoi le jeudi mais vous pouvez en être écarté, a dit Hughes. C’est vraiment bien d’être dans une bonne position, mais il faudra quatre scores assez solides et de la constance. »