Changement de la garde

« 

Quand, il y a 38 ans, Bill Paul a entrepris sa longue relation avec l’Omnium canadien, son patron, le président du tournoi, était à la fois un homme et une légende, nul autre que « Monsieur Omnium canadien », Richard (Dick) Grimm.

À l’époque, Paul, élève de 12e année à Oakville, en Ontario, fait des travaux de peinture pour le fils de Grimm, Bob. C’est à la suggestion de Dick que Paul effectue des menus travaux lors de l’Omnium canadien de 1977 : il plante des piquets, met les cordes en place, fixe les enseignes. Après avoir obtenu son diplôme de l’université, Paul, un athlète recherché, décline une offre des Tiger-Cats de Hamilton, de la Ligue canadienne de football, préférant travailler à temps plein pour Golf Canada. Là, sous l’égide de Grimm, il apprend les ficelles du métier d’organisateur d’un tournoi du Circuit PGA TOUR.

Quand Grimm quitte ses fonctions en 1992, Paul assume les responsabilités de directeur de tournoi. Depuis, il supervise inlassablement l’organisation de ce tournoi à la logistique complexe, qui fait figure de championnat national ouvert du Canada et qui est la seule étape canadienne du PGA TOUR. À partir du milieu des années 1990, il accepte un autre rôle, celui de directeur de l’étape canadienne du Circuit des Champions. Il sera aussi directeur des Mondiaux amateurs de 1992 et s’assurera que l’étape canadienne du Circuit de la LPGA se déroule sans anicroches quand Golf Canada prend le contrôle de ce tournoi en 2001. Son rôle s’étend au fur et à mesure de l’essor du golf. Piquets et cordes sont les cadets de ses soucis. Un nouveau monde naît fait de joueurs millionnaires, de contrats de télévision, de partenariats, de stratégies de vente, de changements de site et quoi encore.

Aujourd’hui, quatre décennies plus tard, Paul, 56 ans, et le chef de la direction de Golf Canada, Scott Simmons, ont décidé que le temps était venu de procéder à une autre transition. Les responsabilités de Paul étaient devenues énormes : liaison avec les joueurs, le Circuit PGA TOUR, les commanditaires, le gouvernement et les clubs, recherche de sites pour les futurs tournois, développement des affaires, etc. Par la force des choses, l’Omnium canadien RBC et l’Omnium féminin Canadien Pacifique sont aujourd’hui des défis logistiques de taille qui requièrent une attention constante.

« Bill a joué un rôle essentiel dans nos championnats et dans notre association pendant de nombreuses années, et le temps est venu de mettre son expérience au service d’activités stratégiques qui auront une influence à long terme sur le succès de nos championnats, de dire Scott Simmons. Il est important de planifier la succession et, si nous procédons à ce changement, c’est parce que nous sommes persuadés que nos experts de la division des championnats sont prêts à assumer un rôle plus large. »

« Il y a une dizaine d’années, j’ai compris que Brent McLaughlin serait en mesure de prendre à son compte ces responsabilités, a déclaré Paul. Il entretenait des rapports harmonieux avec les clubs et les bénévoles et il avait le souci du détail. Il était le choix idéal. »

Et c’est ainsi, de manière ordonnée et en douceur, que s’effectuera le passage du témoin. Dorénavant, McLaughlin sera responsable des opérations quotidiennes de l’Omnium canadien RBC et de l’Omnium féminin Canadien Pacifique.

Certes, McLaughlin succède à une pointure, mais c’est l’aboutissement d’une évolution naturelle. Depuis 15 ans, il a mis son savoir-faire inestimable au service de domaines comme les règles, les championnats amateurs et le système de handicap, lui qui, depuis deux ans, était directeur de tournoi de l’Omnium féminin Canadien Pacifique.

« L’organisation de championnats de classe mondiale est une partie importante du mandat de Golf Canada et j’ai eu la chance depuis 15 ans d’enrichir mes connaissances au contact de personnes extrêmement compétentes, de dire McLaughlin. C’est une période exaltante. Nous pouvons déjà compter sur une équipe solide qui est prête à perpétuer la tradition d’excellence instaurée par Bill et, avant lui, par Dick Grimm. »

Pour McLaughlin, Paul continuera d’être un mentor pour l’organisation de tournois professionnels, une tâche de plus en plus exigeante. De son côté, Paul aura la chance de prendre du recul pour avoir une vision à plus long terme de ces tournois.

La pointure a beau être grosse, toutes les parties intéressées ont les pieds solidement ancrés au sol et sont prêtes à prendre le départ.

 »

L’Omnium canadien RBC est le gagnant du deuxième Défi de durabilité commandité par Waste Management

« 

PHOENIX – Waste Management a annoncé aujourd’hui que l’Omnium canadien RBC était le gagnant du deuxième Défi de durabilité. Ce concours, commandité par Waste Management, vise à encourager tous les tournois du Circuit PGA TOUR à mettre de l’avant des pratiques de durabilité écologique. Le premier vainqueur du Défi de durabilité avait été l’Omnium Shell Houston.

L’Omnium canadien RBC a totalisé le plus grand nombre de points dans les catégories suivantes : Gestion des matières, Suivi et conservation des ressources naturelles, Impact économique et Durabilité globale. Des experts en durabilité de Waste Management ont examiné et noté les soumissions des tournois participants. Ils ont constaté avec plaisir que 91% des 22 tournois participants du Circuit PGA TOUR avaient mis sur pied un programme de recyclage et veillaient à détourner leurs matières résiduelles des lieux d’enfouissement. À titre de gagnant, l’Omnium canadien RBC assistera au prochain Omnium Waste Management Phoenix ainsi qu’au cinquième colloque annuel sur la durabilité de cette société de gestion des déchets.

« Nous nous sommes engagés à faire de l’Omnium canadien RBC un tournoi vert », a déclaré Bill Paul, Directeur en chef des championnats et Directeur de tournoi de l’Omnium canadien RBC. « Nous sommes fiers de collaborer avec RBC et l’ensemble de nos partenaires pour faire de notre tournoi un exemple des meilleures pratiques écologiques. Notre objectif est de réduire l’impact environnemental du tournoi dans les marchés où il est présenté. »

L’Omnium canadien RBC, un tournoi neutre en carbone, recourt à plusieurs pratiques de durabilité. Ainsi, il détourne des matières résiduelles des lieux d’enfouissement; il met à la disposition des spectateurs des postes de tri où des bénévoles placent les déchets dans des bacs de recyclage ou de compostage; il fait don à des banques alimentaires locales d’aliments inutilisés; il offre des options de transport respectueuses de l’environnement et plus encore. Le Club de Golf Royal Montréal, théâtre de l’Omnium canadien RBC 2014, est un parcours Sanctuaire Audubon qui, à ce titre, a obtenu une certification dans six catégories : Planification écologique, Réduction et sécurité des produits chimiques, Conservation de l’eau, Gestion de la qualité de l’eau, Gestion de la faune et des habitats et Relations communautaires et éducation.

«  En tant que tournoi “zéro déchet”, pour lequel il a été primé, l’Omnium Waste Management Phoenix a établi la norme de durabilité dans le sport », a déclaré Jim Trevathan, premier vice-président et directeur de l’exploitation de Waste Management. « Le Défi de durabilité fournit à Waste Management l’occasion de souligner les succès d’un nombre croissant de tournois du Circuit PGA TOUR qui, comme l’Omnium canadien RBC, multiplient les initiatives environnementales pour que d’autres suivent leur exemple. »

À PROPOS DE L’OMNIUM CANADIEN RBC 2015

Dans le cadre de la Coupe FedEx, les étoiles du Circuit de la PGA se disputeront une bourse de 5,8 millions de dollars (US) lors de l’Omnium canadien RBC, du 20 au 26 juillet 2015, au Glen Abbey Golf Club, à Oakville, en Ontario. Présenté par Golf Canada depuis plus d’un siècle, l’Omnium canadien RBC fournit aux meilleurs golfeurs canadiens la chance de se mesurer à l’élite mondiale tout en laissant un legs durable dans la communauté qui accueille le tournoi. L’Omnium canadien RBC appuie fièrement l’Œuvre des Manoirs Ronald McDonald Canada, le partenaire de bienfaisance officiel du tournoi. Créé en 1904, le championnat occupe le troisième rang dans le monde parmi les plus anciens omniums de golf nationaux, derrière l’Omnium britannique et l’Omnium des États-Unis. L’Omnium canadien RBC est fièrement commandité par RBC, Shaw Direct, BMW Group Canada, Molson Canadian 67, TaylorMade adidas Golf, Ballantine’s, Santa Carolina Wines et The Globe and Mail. Pour obtenir des billets ou de plus amples renseignements sur le tournoi, visitez www.omniumcanadienrbc.com ou composez le 1-800-571-6736.

RBC GOLF

RBC appuie fièrement le golf partout dans le monde grâce à ses relations prestigieuses avec le Circuit de la PGA et Golf Canada. RBC est le partenaire officiel du secteur des services bancaires et financiers des golfeurs professionnels Luke Donald, Brandt Snedeker, Graeme McDowell, Hunter Mahan, Matt Kuchar, Ernie Els, Jim Furyk, Mike Weir, Nick Taylor, Graham DeLaet, David Hearn et Morgan Pressel. En sa qualité de commanditaire en titre du tournoi RBC Heritage Open et de l’Omnium canadien RBC, RBC offre son soutien aux golfeurs prometteurs du Canada par l’intermédiaire du programme de perfectionnement de base de Golf Canada, des championnats nationaux de golf amateur du Canada et de l’équipe nationale de golf d’élite. RBC est l’une des plus importantes sociétés de services financiers diversifiés en Amérique du Nord et elle est l’une des plus importantes banques à l’échelle mondiale par sa capitalisation boursière. www.rbc.com/francais/canada.html

GOLF CANADA – POUR L’AMOUR DU GOLF. POUR L’AVENIR DU GOLF.

Golf Canada est l’Organisme national de sport et l’organisme directeur du golf au Canada; il représente près de 322 000 golfeurs dans quelque 1 500 clubs membres de partout au pays. Fier membre du Comité olympique canadien, Golf Canada a pour mission d’augmenter la participation, de promouvoir l’excellence et de stimuler la passion pour le golf tout en en préservant les traditions et l’intégrité. En investissant dans la croissance du golf et en y initiant un nombre croissant de participants de tous âges, notre objectif est d’être pertinent et respecté par tous les fervents du golf d’un océan à l’autre. Pour de plus amples renseignements sur les initiatives que prend Golf Canada pour appuyer le golf dans votre collectivité, allez à www.golfcanada.ca.

Renseignements aux médias :


Dan Pino

Directeur, Communications d’entreprise

Golf Canada 

(t) 1-800-263-0009 p. 406

(c) 416-434-5525

dpino@golfcanada.ca

 »